Section PCF Paris 13è

Section PCF Paris 13è
Accueil
 
 
 
 

Révision de la carte des réseaux d’éducation prioritaire : éducation ou austérité, il faut choisir

 
Le gouvernement engage une révision de la carte nationale de l'Éducation prioritaire. Seules les académies de Bordeaux et de Paris viennent de commencer ce travail. Pour répondre à des situations nouvelles avec un budget insuffisant, cette « rationalisation » traduit en fait l'austérité dans l'éducation nationale. Des écoles et des collèges restent sur le bord du chemin. Où est passée l’ambition pour la jeunesse ?
 
Sur le 13 ème arrondissement, ce sont près de 13 écoles sur 18 qui pourraient perdre les moyens dont elles ont besoin pour fonctionner correctement. Cela se traduirait par des fermetures de classes, des augmentations d'effectifs, des suppressions de postes et des diminutions des budgets.
 
Cette situation est aberrante quand on connait les difficultés rencontrées par les équipes pédagogiques et éducatives sur les quartiers concernés. Elle a provoqué la colère immédiate et légitime des parents d'élèves qui occupent certaines écoles pour lutter contre cette politique. Dans le 13ème arrondissement, les écoles Küss et du Château des Rentiers sont en action. 
 
Les élu-e-s Front de Gauche, PCF-GU soutiennent ces luttes. Aucune école du 13 ème ne doit sortir du dispositif d’éducation prioritaire. A l’inverse il devrait être étendu aux écoles qui en ont besoin.
 
Les moyens pour le faire existent. Les cadeaux aux plus riches et aux puissants pleuvent sans discontinuer depuis N. Sarkozy et F. Hollande : crédit-impôt-compétitivité, suppression des cotisations familiales...  Aujourd'hui, le budget est marqué par près de 50 milliards de diminution de la dépense publique et donc de
dégradation des services publics. 
 
La finance nous coûte cher. Il est inacceptable que la population et les enfants en particulier en paient le prix. Nous le savons, une éducation nationale de qualité est la seule chance qu'ont certains enfants pour accéder à une vie qu'ils choisiront. L’école est un investissement sur l’humain, utile à la société toute entière.
 
Seul le rassemblement de toutes les forces qui ne veulent pas de l'austérité dans l’éducation nationale, et plus largement, permettra de peser pour que s'imposent d'autres choix mettant l'humain au centre des décisions. 
 
Les élu-e-s du groupe Front de Gauche, PCF-GU, Paris 13 ème
 
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.